Historique

L'idée de la Fête des feuilles est née de la conjonction de l'envie d'un groupe de plasticiens de faire entrer l'art-nature en ville, et de la volonté du service d'espaces verts de voir évoluer les pratiques de gestion, en particulier du ramassage des feuilles en automne au parc de la Tête d'Or.

Cette évolution induit un changement d'aspect des espaces en automne, et il est important alors de sensibiliser le public à cette problématique : laisser le tapis de feuilles dans le sous-bois du parc n'est pas le résultat d'un abandon, mais le fruit d'une réflexion écologique contribuant à la santé du sol et des arbres.

3 plasticiens proposent alors de créer des œuvres d'art à partir de ce matériau simple et évocateur, d'investir ce lieu, de questionner le rapport du citadin à la nature, tout en saluant au passage le rythme des saisons.

En 2000, les collectifs d'artistes Solo-Sary et Vies à vies invitent une dizaine d'artistes à créer la première exposition.

Et depuis 10 ans maintenant, chaque année, les plasticiens relèvent le défi de démontrer qu’en plus d’être un spectacle magnifique, la chute des feuilles peut être une fête.

Au fil des éditions, l'événement s'est structuré, les œuvres ont été indemnisées, des animations ont été associées à l'événement (participation d’associations environnementales).